février, 2013

  1. DIY douce veilleuse

    février 22, 2013 by Sarah

    Après les renards de Matsutake, je n’ai pas pu m’arrêter en si bon chemin. Je me suis donc lancé dans une petite série d’autre veilleuse, il faut bien que le pot de durcisseur serve à quelque chose!

    J’ai commencé par un grand classique sur la toile, la chouette.

    Tissus Mondial Tissu, patron maison

    Ensuite, je me suis attaqué à un autre animal tout en rondeur, la baleine.

    Pour finir par celui qui hante les maison la nuit, le fantôme!

    Comme le tuto de Matsutake est en anglais, je vos propose une traduction sommaire agrémentée de mon expérience.

    1. Commencer par faire un doudou en tissu tout simple en laissant une ouverture en bas. Pour le patron de Matsutake, c’est par ici. Les autres sont des dessins maisons vite faits.

    2. Rembourrer la forme au maximum. Pour que le rembourrage soit plus facile à retirer ensuite j’ai emballé des morceaux de ouate dans du cellophane et des sachets congélation.

    3. Badigeonner l’ensemble de durcisseur. Pour une meilleure tenue, j’ai mis deux couches. Je pense que ça doit dépendre des marques et de l’épaisseur du tissu.

    4. Retirer délicatement le rembourrage, c’est à cette que les miens perdent un peu leur forme originale. Plus il y a des recoins, plus c’est difficile.

    5. Redécouper éventuellement la base pour que l’ensemble tiennent bien debout.

    6. Mettre une guirlande dedans (led) et en profiter.

     

    Rendez-vous sur Hellocoton !

  2. Douce veilleuse

    février 15, 2013 by Sarah

    J’ai reçu un jour un mail de Maud me demandant si je saurais faire ça. Défi lancé, défi relevé!

    Je me suis mise en quête de durcisseur pour tissu (ça ne court pas les rues) puis je me suis lancée.

    tissu blanc et gris à pois blanc Mondial Tissu, patron Matsutake

    Le principe est simple, et tout expliqué dans le blog de Matsutake. C’est un patron de doudou pour lequel on a laissé une ouverture en bas, on l’a durci au durcisseur pour tissu puis une guirlande est glissée à l’intérieur.

    Il y a un petit renard et un plus grand, les deux sont tout cabossés, le durcisseur ne durcit pas assez à mon gout et ils n’ont pas résisté au vidage… Mais ils sont mignons tous les deux.

    Il ne me reste plus qu’à régler le problème de l’éclairage car la guirlange que j’ai trouvé produit une lumière trop blanche et pas assez diffuse. Si quelqu’un connait une solution, je suis preneuse!!

    Maintenant, si on me demande si je sais faire ça, je répondrais que je sais faire un truc du même genre mais en tout cabossé!! Forcément, le résultat n’est pas aussi net!
    Rendez-vous sur Hellocoton !

  3. Snood S02 E04 et E05, le truc le plus pratique contre les enfants malades

    février 8, 2013 by Sarah

    La série des snood continue avec ceux de mes Loulous.

    C’est Loulou qui m’a d’abord demandé une écharpe dans une polaire grise vraiment très douce. Je n’ai pas pu m’empêcher de lui proposer de l’égayer un peu.

     

    Polaire achetée aux Puces des couturière, tissu moustache Alexander Henry La boite à Malix

    Et Puis Petit Malo a voulu la sienne, il voulait même que ce soit le Père Noël qui lui apporte (en plus des deux fleurs et des deux poissons qu’ils voulait). Après 3 semaines de négociations, je suis arrivée à le convaincre que c’était bien mieux si c’était maman qui la faisait. On a choisit le tissu ensemble sauf que Monsieur ne voulait pas de polaire à l’intérieur, il ne voulait que les robots, et puis il ne voulait pas que je coupe SON tissu, et puis il voulait coudre, …Finalement, je n’en ai fait qu’à ma tête : polaire, découpe du tissu et couture!

    Polaire achetée aux puces des couturières, tissu robot Robert Kaufman La farandole aux tissus

    Depuis mes petits gars ne les quittent plus et pour l’instant (je touche du bois) ils n’ont pas encore été terrassés par cette vilaine grippe.

    Rendez-vous sur Hellocoton !

  4. Bandeaux au crochet

    février 1, 2013 by Sarah

    En me mettant au crochet, j’ai cherché des projets simples, rapides pour m’exercer. Et puis comme je suis revenue de chez le coiffeur avec une mèche qui me tombe en permanence dans les yeux, je me suis donc lancée dans les bandeaux.

    Le premier, un orange, m’a sauvé la vie un jour de cheveux pas très propre pour éviter que la mèche ne me transforme en Marie, celle de Marie à tout prix. Les suivants ont été pour ma nièce jolie. Le bleu parce que ce jour là, elle avait une robe bleu et j’avais une pelote qui allait tellement bien avec je n’avais pas le choix. Pour le rouge, encore une fois, je n’ai pas eu le choix, il en fallait bien un pour aller avec la jolie jupe aux volants rouges. Et puis quand j’ai su qu’elle avait aussi une robe orange, j’ai décidé de me laver les cheveux plus souvent et de lui donner le mien.

    On ne se rend pas compte sur les photos (séance pourrie, dans une chambre sans lumière et sans place) mais chaque bandeau est bien assorti à la tenue!!

    Pour les rendre plus pratique, j’ai rajouter un bout d’élastique noir (qui se font parfaitement dans ses cheveux) pour le fermer.

     

    Et puis comme d’habitude, je participe au concours du blog créatif de Marie-Claire Idées et j’ai besoin de votre soutien. Vous pouvez voter pour moi ici.

    Rendez-vous sur Hellocoton !