1. Samedi, c’était le carnaval

    Je voulais un déguisement de couple pour l’Homme et moi, quelque chose de pas courant. Après quelques temps à chercher l’inspiration, je me suis décidée pour les Légos.

    Rendez-vous sur Hellocoton !

  2. Samedi, c’était le carnaval

    C’est parti pour la série carnaval. Cette année pour Loulou, il fallait trouver une idée « qui ne fait pas bébé ». Je crois qu’on y est arrivé! Il a même reçu le prix du déguisement le plus original.

    Patron du magazine Fait Main n°361

    La suite dans le prochain épisode.

    Rendez-vous sur Hellocoton !

  3. Un petit sac rétro

    Depuis quelques temps, les fermoirs rétros me font de l’oeil, c’est ce que j’ai choisi de tester chez Coutureo.

    J’ai pris un fermoir rectangulaire pour faire une pochette. Je voulais un tissu à motif et des plis.

    Tissu fleuri Petit Pan

    Ce n’est pas un fermoir dans lequel on colle le tissu comme souvent, avec celui-ci, on emprisonne le fermoir entre l’extérieur du sac et la doublure et on coud tout à la main. C’est long mais la finition est sympa.

    Fermoir et anneaux Coutureo

    Au final, j’aime bien le rendu de ce sac mais je n’arrive pas à me l’approprier, je lui cherche donc une nouvelle propriétaire.

    Coutureo a plein d’autres anses de sacs à main à tester. Vais-je me laisser tenter?

    Et la bonne nouvelle : couture vous propose 8% de réduction avec le code ACP2014.

    Rendez-vous sur Hellocoton !

  4. Les bonnets hatnut (oui oui, article de saison)

    Pendant ces vacances, j’ai continué  le test des bonnets hatnut proposés par Coutureo.

    Petit Malo m’a commandé le même bonnet que son frère mais avec des pistes de ski partout sur le bonnet et pour la couleur, bleu comme son frère!! Pour changer, j’ai décidé de tester la laine préconisée dans le livre (laine schachenmayr -Bravo). Elle se crochète en double avec un crochet n°6. Celle-ci est 100% acrylique, elle a un rendu plus moelleux, plus chaud alors que la laine hatnut est un mélange de coton et acrylique, elle fait plus printanière.

    Pour l’adapter à la tête de Petit Malo, j’ai fait une augmentation de moins et j’ai monté le nombre de rang nécessaire pour sa tête.

    Petite séance photo compliquée car Petit Malo fait des sourires un peu crispés. Mais la photo est réussie, on peut voir en cherchant bien 2 arbres en fleurs et une montagne couverte de neige bien fraiche.

     

    Pour moi j’ai choisi le modèle Pink panther. J’ai crocheté la taille A en 5,5. C’est exactement ce que j’avais fait pour Loulou et ça m’allait. Mais cette fois-ci alors que j’ai l’impression d’avoir suivi les instructions à la lettre, c’était trop petit. Je l’ai donc rallongé de 2 rangs.

    Résultat des courses :

    Le livre hatnut est parfait pour des débutants au crochet. Il a même un rappel des points de base à la fin.

    Le choix de la laine est fonction du rendu qu’on veut obtenir par contre la laine hatnut a vraiment de jolies couleurs

     

    Rendez-vous sur Hellocoton !

  5. Un bonnet pour Loulou

    Récemment, le site coutureo m’a proposé de choisir quelques produits sur leur site. Coutureo est une mercerie en ligne bien fournie, on peu aussi trouver des pièces détachées pour machine à coudre (mercerie, fils, aiguilles, loisirs créatifs, pièces détachées).

    J’ai été intriguée par un fil « spécial bonnet » et un livre de patrons de bonnet Hatnut. Ce livre a été fait par 5 étudiants (et non étudiantes) qui ne trouvant pas de bonnets à leur gout, ils ont décidé de les tricoter eux-mêmes.

    Le premier bonnet fait est un de ceux en couverture. Dans le livre, ils indiquent une autre laine à tricoter en double avec un crochet n°6. J’ai utilisé la laine Hatnut avec un crochet n°5,5. Il y a 2 tailles de bonnet (A et B), j’ai choisi la taille A (la plus petite). J’ai ensuite doublé le bonnet en micro polaire. La taille est parfaite!

    Je n’arrive pas à éviter cette bande qui correspond au départ de chaque nouveau rang. Si quelqu’un peut me conseiller…

    J’ai 3 autres projets tirés de ce livre : un bonnet et des mitaines avec la laine hatnut, le même bonnet avec la laine conseillée par le livre.

     

    Rendez-vous sur Hellocoton !

  6. Petite rétrospective

    En faisant du tri dans les jouets de Petit Malo, j’ai trouvé une petite souris et il m’a dit : « celle-là, z’en veux plus, tu peux la mettre à la cave ». Bizarrement, au lieu de se retrouver dans le carton pour la cave, elle s’est retrouvée dans ma poche. Cette petite souris, c’est un des premiers doudous, même peut-être le premier que j’ai fait… Je l’avais fait avec les restes de tissus de  mes rideaux.

    J’avais trouvé un patron sur un blog mais depuis j’ai perdu la référence.

    Maintenant, j’en verrai bien une version fille avec un petit tutu.

    Il n’y a plus qu’à retrouver le patron!

    Rendez-vous sur Hellocoton !

  7. DIY : le sac pliant

    J’aime bien avoir dans mon sac à main un sac qui ne prend pas de place que je peux sortir au besoin, genre tote bag.

    Donc pour remplacer celui que j’ai perdu, je me suis lancée dans dans la confection d’un nouveau en m’inspirant de la forme de l’ancien. C’est un sac assez simple mais bien pratique car de grande contenance. Et pour m’amuser et le rendre plus pro, j’ai fait des coutures invisibles (je ne sais pas si on appelle ça comme ça, elles sont plutôt cachées).

    Matériel :

    - du tissu (pour moi 50×50 cm)

    - 2 boutons

    1) Découper 2 extérieurs, 2 doublures et 2 rectangles de 16 x 4 cm. Surjeter le bas des 2 doublures (côté droit).

    2)Assembler endroit contre endroit les 2 extérieurs et les 2 doublures par une des anses.

    3) Assembler endroit contre endroit l’extérieur et la doublure.

    4) Cranter les arrondis puis retourner le tout.

    5) Faire un rentré sur un des côté de la anses qui n’a pas été assemblée, insérer l’autre côté de la anse à l’intérieur et piquer les 2 ensemble.

    6) Plier envers contre envers de manière à ce que les 2 parties du sac se superposent. Piquer à 5 mm du bord pour former le sac.

    7) Retourner le sac (endroit contre endroit) et piquer à 1 cm du bord. Ainsi les coutures intérieures sont cachées.

    8) Retourner le sac (envers contre envers), aplatir les pointes du bas du sac, piquer de manière à former un triangle et couper.

    9) Retourner (endroit contre endroit) et piquer les angles à 1 cm du bord.

    10) Assembler les 2 rectangles endroit contre endroit en laissant une ouverture, retourner et piquer à 1 mm du bord.

    11) Faire une boutonnière à chaque extrémité.

    12) Plier le sac comme désiré, placer les 2 boutons de manière à ce que le rectangle puisse tenir le sac fermé (si quelqu’un comprend cette phrase, bravo).

    Je me suis ensuite amusée à numéroter les étapes du pliage directement sur le sac avec un POSCA.

     

    Rendez-vous sur Hellocoton !

  8. Porte-clés en collier

    Comme beaucoup, j’ai un problème exaspérant : je perds mes clés. Et puis cette année, je ne suis pas aidée. Je travaille dans 3 écoles donc 3 trousseaux de clés, plus un pour ma maison et encore un pour ma voiture, ça commence à faire plus que je suis capable de gérer. Même quand les clés sont rangées dans la bonne poche du sac à main, il faut encore trouver le bon trousseau… de quoi devenir dingue!! Alors j’ai repensé aux porte-clés de Cocorely. Et ça m’a changé la vie!!!

    Biais Liberty acheté sur Achat créatif et mousqueton de récup

    Le nombre de collier est le fruit d’une longue réflexion que je vais vous épargner. Donc voilà mes 4 trousseaux de clés réunis sur 3 colliers que je mets consciencieusement autours du coup quand je risque de les abandonner quelque part. Je ne dis pas que je ne les perds pas encore de temps en temps (l’ordi a la fâcheuse tendance à me kidnapper ma clé USB pour quelques heures) mais je conseille tout de même ce principe à toutes les têtes en l’air comme moi.

    Rendez-vous sur Hellocoton !

  9. Encore un sac à pique-nique

    Quand Marie-Flore m’a vu préparer mon repas dans mon sac à pique-nique, elle m’a dit : « tu sais, moi aussi j’emmène mon repas tous les jours au travail ». J’ai pris ça comme un appel, une commande… Elle est donc repartie avec son sac.

    Elle a choisi les dimensions en fonction de la boite qu’elle utilise le plus souvent.

    Doublure dont j’ai perdu la provenance

    Rendez-vous sur Hellocoton !

  10. La besace made in china version hiver

    J’avais déjà fait une première version de la besace made in china de Les chiffonneries du chat que j’ai utilisé tous les jours jusqu’à dimanche dernier, jour où j’ai terminé la deuxième version.

    Je voulais une version hiver. Pour le tissu, je n’ai pas eu à chercher longtemps, j’avais acheté du tissu il y a déjà 3 ou 4 ans pour un sac justement! Et puis, cette fois-ci pas de simili, j’ai utilisé un des morceaux de cuir hérités de ma grand-mère. C’est là que les problèmes ont commencé car coudre du cuir, c’est dur, encore plus quand il y en a 5 épaisseurs.

    Tissu chevron rouge Mondial Tissus, cuir de ma grand-mère, attache cartable Ma petite mercerie

    Les finitions ont été sans fin et surtout une vraie galère… J’ai même du renoncer à une surpiqure dans les angles du sacs, même en faisant monter et descendre l’aiguille avec la molette, je n’arrivais pas à passer au travers des épaisseurs.

    La bandoulière est réglable grâce à 3 boutons.

    Boutons de bois La maison de la couture Grenoble

    Doublure souvenir de New York ramenés par mes parents

    Je ne me lasse pas de ce sac, il a la taille parfaite et même si le cuir m’en a fait baver, il n’y a aucune comparaison avec le simili.

    Rendez-vous sur Hellocoton !